Section PS Saint Pierre du Perray
Section PS Saint Pierre du Perray

Les modernes de Saint Pierre

Le par

Depuis quelque temps, l’équipe municipale de notre commune a comme élément de langage une prétendue modernité.

Ils sont furieusement modernes , et font apparaître comme suprêmement ringards tous ceux qui contestent leur politique, en particulier dans le domaine culturel.

C’est ainsi que dans le dernier tract officiel distribué généreusement dans toutes les boîtes à lettres, monsieur Gérard Cerles, qui se qualifie approximativement de Maire adjoint culture et communication,dans un français approximatif indigne d’un directeur d’école, attaque l’opposition sur son attitude vis à vis de la culture.

Il est vrai que sous son impulsion, « ça bouge sur Saint Pierre » formule d’une incontestable modernité. Et de se vanter d’un programme culturel, ou tout ce qui se fait est « nouveau ».

Dans sa profonde méconnaissance de ce qui s’est fait avant lui, il pense qu’il a tout inventé.

Avant lui, Crescendo n’avait jamais organisé de concerts classiques, Aucun artiste n’était jamais venu représenter des genres musicaux variés, et l’ACMA n’organisait pas de soirées antillaises. Quant à l’EMA, il semblerait qu’elle n’existait pas.

Aucune exposition n’avait été organisée, car il est vrai que personne n’avait songé à associer le vin et la photo, idée tellement nouvelle qu’elle a déconcerté le public de Saint Pierre qui n’y a pas trouvé son compte, ni d’un point de vue oenologique, pas plus que photographique.

Passons sur l’inénarrable épisode « Pink Floyd » et sa communication hallucinante, qui n’avait rien de nouveau, puisque Floyd Factory était venu récemment au Silo. Curieusement d’ailleurs, il ose s’approprier une partie du mérite de la programmation de cette salle de spectacle qui dépend du SAN .

Reconnaissons au titre des nouveautés le spectacle opérette et le bal populaire du 13 Juillet.

Et la, chapeau bas, je m’incline , c’est terriblement moderne.

Soyons un peu sérieux. Il n’est pas question pour nous d’établir une hiérarchie de ce qui est beau ou pas. Mais de grâce, ne nous accusez pas de ce que vous faites. C’est vous qui êtes aux manettes, et c’est vous qui choisissez de programmer ce qui vous plaît. Un peu de pudeur monsieur Cerles. Et si vous voulez parler culture, convoquez enfin une commission, et invitez tous les responsables associatifs qui agissent sur votre commune. Comme vous le dites si bien, la culture permet des moments d’échange. Alors échangeons et osez vous confronter à des interlocuteurs de tous bords.

Sur le même thème, lire aussi :

Les 22 et 29 Janvier vont se dérouler les primaires citoyennes organisées par le Parti Socialiste et ses partenaires de la Belle Alliance Populaire. A Saint Pierre du Perray il y
Le par

Les derniers contenus multimédias